Hommage à l’équipe du Festival des Arts Martiaux et historique du projet

2015-10-17 22.57.56

Avant de débuter la lecture de ce post, prévoyez-vous 5 minutes parce qu’il y a quelques bonnes perles jusqu’à la fin…

Préambule parisien

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Tout a commencé en été 2014 lorsque quelques tai-jitsukas (dont une certaine Sophie Bisoni) se sont demandé pourquoi la discipline n’avait pas été présentée au Festival des Arts Martiaux depuis plus de 20 ans. Préparation à distance avec le club du Roseau de Dominique Le Bihan, tournage éclair et c’est l’équipe de Christian Bisoni qui intègre la programmation du prestigieux festival, pour une démo retransmise en direct à la télévision. Une première pour le Tai Jitsu depuis longtemps !

Le Festival dans le Nord !

Après cette aventure parisienne, les organisateurs décident de délocaliser le Festival dans le Nord de la France pour une version « Nord Europe ». Le Tai Jitsu est désormais connu.

Deux personnes s’emparent du projet : Christian Vasseur (alias… TaiBuddy, le fondateur de Tai-Jitsu.net) et Fabrice Caudron (webmaster du site officiel tai jitsu). Ils contactent tout de suite Christian Bisoni, responsable technique national du Tai Jitsu, pour coordonner leurs efforts. Le temps presse, nous sommes déjà hors délai pour soumettre notre projet !

Une première maquette est proposée aux organisateurs du festival. Le retour est positif, c’est parti ! Entre temps, l’équipe s’est constituée et les membres définitifs sont identifiés. Les critères ? Une équipe, d’abord constituer une équipe sans star, avec des pratiquants, des vrais. Il y a beaucoup de très bon pratiquants de Tai Jitsu. Faire un choix à partir d’un critère de hiérarchie de la pratique n’était pas envisageable. Donc des pratiquants avec un niveau reconnu. Et puis il y a la logistique pour pouvoir s’entraîner facilement et rapidement ensemble et envoyer les différentes versions d’une démo qui s’affine de vidéo et vidéo. Donc des gens pas trop éloignés les uns des autres et qui s’entendent bien. Une démo qui se raccourci aussi en fonction des exigences du Festival. Il ne nous restera au final que 2 minutes.

Alors l’équipe ?

taibuddyCommençons par celui qui a fait le plus gros du boulot tout en n’apparaissant pas sur la vidéo finale : Christian Vasseur, alias TaiBuddy. C’est lui qui a toujours été en contact avec l’organisation du Festival. Il a coaché et encadré l’équipe toute la journée. Son rôle a été indispensable au bon déroulement de la démonstration. Mais ce n’est pas tout. On vous l’a dit, il y avait entre 230 et 250 tai-jitsukas dans les tribunes. C’est à lui qu’on le doit : négociation des places et des tarifs avec les organisateurs et communication avec les président(e)s de club pour transmettre les places. A titre d’exemple le club de Somain a acheté 50 places, le club de Leers 40, Mériginies 25. Bref un boulot énorme pour un résultat grandiose !

2015-10-17 22.55.37-1

Les démonstrateurs maintenant. Christian Bisoni a été notre expert présent à Paris. Ca a été au tour de Pascal Burlion de s’y coller à Lille. Pascal fut le digne représentant du Tai Jitsu sur les tatamis, en portant fièrement cette ceinture rouge et blanche qui constituait également une clé d’entrée pour le Festival. C’est lui qui a conclu notre démonstration.

2015-10-17 13.26.57

Et puis il y avait les filles : Dorine Salomé et Elise Deroubaix. Tous les tai-jitsukas qui participent aux compétitions les connaissent, elles ont appris à faire des mae geri avant de marcher. Leur tête d’ange ne vous fait pas oublier les acouphènes qui s’emparent de vos tympans après un atémi préparatoire bien placé dans les oreilles… Autour d’elles ça déménage !

12087263_1152190844810585_8806608982400032647_o

Après il y avait les profs : Jean-Pierre Dal, auteur de plusieurs podiums en Coupe de France en individuel et par équipe, provocateur des gars les plus costauds du Festival… le type qui n’a peur de rien et qui mord les ______ pour se défendre.

12094904_1152190994810570_2890814953885933607_o

Il y eut aussi Jérémy Philippe, professeur du club de Maubeuge et auteur de randoris toujours très recherchés lors des coupes de France. Auteur également de blagues pour public averti… Le type capable de dire au metteur en scène : « tu sais que Chuck Norris c’est le seul mec qui a réussi à taguer le mur du son ? ».

2015-10-17 10.55.18

Vient ensuite le discret Benoît Defives, 5ème dan et professeur du club de Fretin, grand amateur de Katas (et de Sandy Scordo…). Pas facile à prendre en photo, la force tranquille 🙂

2015-10-17 11.31.09-1

Florent Salomé, frère de sa soeur, prof du club de Mérignies mais surtout vainqueur de plusieurs coupe de France, toujours la pêche et de bonne humeur. Ses blagues n’ont rien à envier à celles de Jérémy.

2015-10-17 13.56.23

Michel Varras, fidèle Uke de Pascal Burlion à Avelin et en stage, pratiquant depuis…. assez longtemps pour que la décence nous interdise d’en parler !

2015-10-17 13.20.50

Arnaud Martin, 3ème dan du club de Leers, toujours en forme (un peu trop d’ailleurs) et détenteur du record d’ingurgitation de Tucs en moins de 1 minute. Amateur de photos bizarres.

2015-10-17 16.59.37

Fabrice Caudron (moi-même), 4ème dan, prof des clubs de Leers et de Chéreng. C’est ma musique qui a été choisie 🙂  Heureux. Très heureux d’avoir participé à l’aventure !

En qualité de doublure n’oublions pas : Constantin Vasseur et Julien Pérun alias Brute, qui nous ont servi de punching ball et de remplaçants !

Quelques extraitde nos entraînements :

 

Publicités